Neil J. Campbell

njcefc@yahoo.ca

Neil J. Campbell was born in Los Angeles Calif. of  Canadian parents and attended schools in Toronto and St. Mary's, Ontario later graduating from McMaster  University in Honours Physics in 1950 with his BSc and his MSc in 1951.  He graduated from UBC in 1955 in  physics where he did his graduate studies in physical oceanography.  During the Second World War  he worked on the Manhattan Engineering Project at Hooker Electrochemical Company, Niagara Falls, NY. 

As an oceanographer, he was employed by the  Fisheries Research Board of Canada in Nanaimo, BC, St. Andrews, NB and Halifax, NS where he headed the Board's Arctic and Atlantic Oceanographic programs. While in Halifax, he taught oceanography at Dalhousie University. 

His appointment to Ottawa, in 1963, was to fulfil the role of organizing and developing the entry of the Department of Energy, Mines and Resources into the field of marine sciences.  Appointed Chief Oceanographer, he directed the organization of what is known as the Marine Environmental Data Service.  He was named and became head of the Canadian delegation to the Intergovernmental Oceanographic Commission of UNESCO in 1968 and subsequently  served the Commission in various capacities including four years as First Vice-Chairman.  During his term as Vice-Chairman he represented the IOC and UNESCO at the Third Law of the Sea Conference. 

He was assigned the responsibility of organizing the federal government's program for the study of pollution of Lake Erie and Lake Ontario for the International Joint Commission which led establishment of  the Canada Centre for Inland Waters. 

In 1976 Dr. Campbell was appointed Director-General of the Marine Sciences and Information Directorate. He served as a delegate to the international organizational meetings for the preparation of the Convention on Ocean Dumping and subsequently prepared the Canadian legislation in 1975 which allowed Canada to ratify the London Ocean Dumping Convention. 
From 1963 to 1972 he served as the Canadian Member on the NATO Sub-Committee on Oceanographic Research and was invited to continue to serve with the Scientific Affairs Division of NATO on the Marine Sciences Panel. 

In 1987 he was nominated as a Lifetime Member of CMOS and was awarded the  J.P Tully medal in 1992.  He is also recognized as a Scientist Emeritus in the Department of Fisheries and Oceans. 

In 1994, after the retirement of Uri Schwarz from the position of CMOS Executive Director, Dr. Campbell took over looking after the Society's administration. 

In 2004 Neil retired as Executive Director of  CMOS, but continues to support and advise the Society as Councillor-at-Large. 

2004

Neil J. Campbell

njcefc@bell.net

Neil J. Campbell est né à Los Angeles, en Californie, de parents canadiens et a fréquenté les écoles de Toronto et de St. Mary’s, en Ontario, avant de poursuivre ses études en physique à l’université McMaster, où il obtiendra un baccalauréat ès sciences en 1950 et une maîtrise ès sciences 1951. Il recevra par la suite, en 1955, un diplôme de troisième cycle de la University of British Columbia pour ses études supérieures en océanographie physique. Durant la Deuxième Guerre mondiale, il a participé au projet Manhattan Engineering à la compagnie Hooker Electrochemical, à Niagara Falls, dans l’État de New York. 

Il a travaillé à titre d’océanographe pour le Conseil de recherches sur les pêcheries du Canada à Nanaimo, en C.-B., à St. Andrews, au N.-B., et à Halifax, en N.-É., où il a dirigé les programmes océanographiques de l’Arctique et de l’Atlantique du Conseil. Durant son séjour à Halifax, il a enseigné l’océanographie à la Dalhousie University. 

Suite à une nomination à Ottawa en 1963, il fut responsable d’organiser et d’assurer l’entrée du ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources dans le domaine des sciences de la mer. Nommé océanographe en chef, il a dirigé l’organisation de ce qui est connu comme le Service des données sur le milieu marin. Il a fait partie et est devenu chef de la délégation canadienne à la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO en 1968 et a, par la suite, travaillé pour la Commission à divers titres, notamment comme premier vice-président pendant quatre ans. Pendant son mandat de vice-président, il a représenté la COI et l’UNESCO à la Troisième Conférence sur le droit de la mer. 

Il s’est vu confier la responsabilité d’organiser le programme du gouvernement fédéral pour l’étude de la pollution des lacs Érié et Ontario dans le cadre la Commission mixte internationale, ce qui a mené à l’établissement du Centre canadien des eaux intérieures. 

En 1976, M. Campbell a été nommé à la tête de la Direction générale de l'information et des sciences de la mer. Il a été délégué aux réunions d’organisation internationales pour préparer la Convention sur les rejets en mer et a ensuite préparé la loi canadienne de 1975 qui a permis au Canada d’adhérer à la Convention de Londres sur les rejets en mer. De 1963 à 1972, il fut le représentant canadien au sein du sous-comité de l’OTAN sur la recherche océanographique et a été invité à poursuivre ses efforts avec la division des Affaires scientifiques de l’OTAN en tant que membre du Groupe d’experts sur les sciences de la mer. 

Il a été fait Membre à vie de la SCMO en 1987 et a reçu la médaille J.P Tully en 1992. Il est aussi reconnu comme un scientifique émérite au ministère des Pêches et des Océans. 

En 1994, après que Uri Schwarz eût laissé le poste de directeur exécutif de la SCMO, M. Campbell a pris le relais et s’est occupé de l’administration de la Société. 

En 2004 Neil a pris sa retraite comme Directeur executif de la SCMO, mais il continue à aviser la Société comme Conseiller. 

2004

 

Homepage / Page d'accueil
URL: http://www.cmos.ca/ncampbell.html